Histoire du Projet

Inauguré le 19 juin 2009 par SM le Roi Mohamed VI, Saïdia abrite l’un des plus grands ports de plaisance de toute la Méditerranée. Cet écrin bleu est une invitation prestigieuse à l’évasion et aux loisirs.

Le premier noyau de Saïdia date de 1883 et fut l’œuvre du sultan Hassan Ier, qui bâtit une Casbah (citadelle), d’une superficie de 15 600 m2, sur la rive gauche de l’embouchure de l’oued Kiss, pour servir de porte de surveillance et de borne frontière face à l’Algérie, qui était à l’époque sous l’occupation française.
En 1913, elle fut placée sous protectorat français. La ville, appréciée par les colons, est convertie en station balnéaire. Après l’indépendance, cette plage n’a cessé d’attirer de visiteurs, Saïdia est devenue ainsi un des plus grands pôles touristiques du Royaume.

La Société de Développement Saïdia (SDS), filiale de « Madaëf, Groupe CDG » et de Ithmar Capital (Ex FMDT), a pour objet de développer la station touristique de Saïdia.
Elle est en charge de valoriser un ensemble de terrains nus, destinés à accueillir des hôtels, des résidences immobilières et touristiques et des composantes d’animation.
Elle a également, parmi ses missions, la gestion et le développement du golf, de la marina et du centre commercial de la station. En somme, faire de Saïdia un complexe touristique offrant des services touristiques de qualité, ainsi que l’accès à des infrastructures balnéaires développées suivant les normes internationales. Un espace de détente et de loisirs bercé par un cadre méditerranéen.

Intervention de la Société de Développement Saïdia

Reprise des parcelles de la station non encore développées et de la Marina, dans l’objectif de créer la destination, à travers principalement :

– L’augmentation dans un premier temps de la capacité hôtelière.
– L’amélioration du cadre général et l’achèvement des infrastructures.
– La réalisation d’un programme d’animation de référence, aux meilleurs standards.

La station balnéaire de Saïdia a été édifiée dans le cadre du Plan Azur de l’Etat marocain pour la construction de plusieurs stations balnéaires tout au long du littoral du Royaume. Sa grandeur et sa spécificité géographique (proximité des frontières maroco-algériennes et donnant sur la méditerranée) ont donné à Saïdia un statut de projet locomotive à la région de l’Oriental. Cette région était restée marginalisée depuis l’indépendance du Maroc, mais plus maintenant…

La splendeur du site et la finesse du sable de ses plages, avec un arrière-pays extraordinaire ont attiré plusieurs investisseurs, surtout espagnols et britanniques, pour accompagner la construction de cette station.

Plan de développement

Ambitions de la SDS

– Relancer une opération d’envergure, qui constitue une composante essentielle de la stratégie gouvernementale de développement du secteur touristique (Vision 2020).
– Apporter un nouveau souffle, en vue de lui donner toutes les chances afin de permettre à cette station d’émerger en tant que destination de référence de la méditerranée.

Développement durable

La SDS est engagée dans des démarches de développement durable pour un environnement naturel équilibré et préservé. Ces démarches sont articulées autour des axes suivants :

– Achèvement des infrastructures et équipements préservant le cadre naturel et l’équilibre du site et du projet.
– Respect de l’environnement et préservation des ressources naturelles et de la biodiversité.
– Intégration de la population locale dans le projet en vue de prendre en considération ses attentes.
– Réimplantation de la végétation locale dans la station.
– Préservation de la culture locale par la participation de la population aux activités d’animation sur le site.
– Favorisation de la circulation piétonne pour inciter les visiteurs à se déplacer à pied dans la station et limiter la circulation en voiture.

Programme indicatif du développement

A court terme et dans une première phase (2 à 3 ans), il est prévu de recentrer de manière prioritaire la station de Saïdia autour d’un cœur de vie homogène, à finaliser autour de la Marina et du centre commercial et une partie du front de mer.

Outre la mise à niveau des infrastructures de la station, cette phase prioritaire concernera principalement les actions suivantes :

– Réalisation de nouveaux hôtels ;
– Réalisation de nouveaux équipements de loisirs et d’animation de qualité qui permettront d’allonger la durée de vie de la saison et d’en améliorer l’attractivité, notamment :

Un Aquaparc de référence.
Des structures destinées aux activités nautiques.
Des espaces de loisirs et sportifs de qualité.

Larguer les amarres dans la Marina de Saïdia

Découvrir

Un joyau situé au cœur de la région de l’Oriental

Découvrir

Un parcours de golf d’exception sur un site unique

Découvrir